Livres Daniel Gacoin

  • • Manuel de direction en action sociale et médico-sociale

    Ouvrage collectif
    Daniel Gacoin a écrit le chapitre intitulé : "Formes organisationnelles nouvelles, transformation des modes de direction : une histoire de poule et d'oeuf…".
    En savoir plus
  • • Guide de l'évaluation en action sociale et médico-sociale

    Sortie le 26 mai 2010
    100 fiches détaillées abordent toutes les facettes du sujet avec la volonté de :
    • resituer le cadre de l’évaluation sociale et médico- sociale ;
    • ouvrir la vision des démarches possibles pour orienter les pratiques ;
    • donner des repères en acceptant la dimension plurielle du thème et des thèses proposées ;
    • donner des définitions et des outils en restant centré sur un devoir éthique.
  • • Communiquer dans les organisations sociales et médico-sociales

    Partie 1 : Mutations et enjeux
    Partie 2 : La communication comme solution ?
    Partie 3 : La communication avec l'usager, stratégies et méthodes
    Partie 4 : La communication interne, stratégies et méthodes
    Partie 5 : La communication externe, stratégies et méthodes
  • • Conduire des projets en action sociale (2010 : deuxième édition)

    Partie 1 : Comprendre la place nouvelles des projets
    Partie 2 : Innover en action sociale (à lire notamment les 5 histoires en forme de fables appelées "Histoires comme ça")
    Partie 3 : Penser projet : des savoirs au positionnement
    Partie 4 : Construire une stratégie
    Partie 5 : Mobiliser et impliquer
    Partie 6 : Communiquer et négocier
    Partie 7 : Conduire les projets stratégiques
Blog powered by Typepad

« La loi HPST en cours de réaménagement : et le médico-social dans tout cela ? | Accueil | Le rapport MIVILUDES 2008 : des constats qui justifient l’inquiétude »

18 mai 2009

Commentaires

Bertrand DUBREUIL

Salut Daniel,

J'ai pris ton article sur l'ONES pour le lire.

A bientôt

Bertrand

gilles


pffffffff eh bé dans le genre langue de bois on fait guere mieux

1) le corporatisme a toujours fabriqué des classes s'opposant au lieu d'unir nos forces dans un but commun ,pour moi ce sont les valeurs republicaines puisant dans la declaration de 1789 l'esprit que je defends contre des ES dans mon institution !! paradoxal non de defendre les droits des usagers qui en fait sont nos devoirs a nous

2) quelles raisons de clarté justifient d'acceuillir des ME AMP localement sans aucun droit national ca me fait penser au statut des residents de mon foyer contre lequel je me bats on t'ecoute mais tu ne decide pas bizzare conception republicaine

3)les jeunes educs des ecoles et l'initiatique le dernier que j'ai vu ,19 ans 3 mois d'ecole apres son bac avait deja son projet de parcours pro devenir directeur et ouvrir son centre en corse il va en avoir besoin d'initiation lui !!!

4)la politique ah la on touche le fond les educs et plus generalement les travailleurs sociaux pourraient etre une force non negligeable sur certaines valeurs et rien !!!
dans le genre je ne me mouille pas on fait pas mieux avec un rejet des syndicats visceral dans cette categorie professionelle (pas que les es mais tous confondus)sauf maintenant que leurs congés sont en jeu ah la ils font greve ,hypocrisie dites vous ???

5)La valeur ajoutée hummm puisque rouzel est cité parlons du formatage en ecole et la phrase citée de rouzel est contradictoire avec la mise a l'ecart des autres acteurs du terrain et l'esprit meme de ce travail d'educ ,oeuvrer ensemble dans un but commun fondé sur des valeurs pour moi ce sera "liberté,egalité,fraternité" ce qui est un vaste programme et rien que vos statuts sont en contradiction avec ca, la valeur ajoutée c'est nos valeurs pas une formation en psycho plus importante qui amenent ceux ci a fonctionner par diagnostic "il est psychotique","on travaille avec des psychotiques!!!"( moi pôvre me je travaille aupres de gens qui sont ce qu'ils sont)avant de regarder l'humain dans sa globalité et sa complexité (exemples vecus)

6)Vous parlez d'identité mais a mon sens vous n'en avez pas (et c'est pas limité aux es ) et c'est bien la votre probleme le secteur social va en crever d'ailleurs avec l'arrivée des directeurs formes dans le hard discount bardés de diplomes mais se fouttant comme de l'an 40 d'exercer la ou ailleurs le social se liberalise et au lieu d'appeler a se rassembler ,unifier nos forces promouvoir nos valeurs vous creez un organisme sectorisé
grosse erreur ou alors subtilité destinée a participer au partage du gateau social ce qui est pire encore.

Personnelement je puise mon identité dans ce que je fais aupres des gens que j'accompagne et je persiste a croire qu'un diplome unique serait le bienvenu mais economiquement c'est pas pres d'arriver et si les ME et AMP vous grignotent des parts de marché (c vous qui parlez de croissance) peut etre devriez vous vous poser la question de votre fameuse valeur ajoutée ?

Quant a vos problemes identitaires je peux vous conseiller un tres bon psychanaliste a montpellier !!!

Oui je suis vindicatif provocateur etc etc c'est fait expres je vois votre groupement comme une atteinte a l'idée que je me fais du travail social j'ai toujours ete pour le rassemblement des energies des idees des hommes et femmes au service d'un meme ideal et ce quel que soit le bout de papier qu'ils ont en poche et qui ne presume en rien de leurs qualites humaines ou du bon exercice de leur profession je prefere me fier a ce qu'est la personne plutot qu'a une soi disant competence delivrée par un diplome qui a mon sens ne nous donne que le droit de commencer a apprendre notre metier (c valable pour ts les diplomes) qui nous pousse sans cesse a nous interroger former remettre en cause bref a entrer dans ce que vous appelez le voyage initiatique qui ne se limite pas a la formation mais perdure tout au long de notre exercice

Je termine en vous conseillant la lecture du blog de thierry pelletier dont voici un appercu :
"Torcher une déficiente mentale obèse et paraplégique, lui changer sa couche soir après soir, c'est pas vraiment ce que je rêvais quand j'étais minot, je me voyais plutôt Eddy Merckx ou Eddie Cochran...
Pourtant, sans nourrir une appétence démesurée pour le caca, l'idée d'être payé pour ne pas laisser mon prochain dans sa merde n'est pas pour me déplaire. Faut bien que quelqu'un s'y colle, et puis les handicapés de mon foyer sont bienveillants, en tout cas ils m'ont à la bonne."

Elle est peut etre la notre identité.......


gilles

jean marc Hache (directeur d'établissement)

souhaiterai échange à propos de l'article paru dans les ASH au sujet du régime d'internat et de la difficulté de la continuité de la relation éducative

polo

Ouhaou il a l'air énervé le Gilles

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)





Stats